Une route qui se perd dans la nuit

Les lézards

" Il avait aussi des lézards, serpentant par poignées. Ils fuyaient entre les pierres, à la moindre alerte. Leurs aïeux…

Tic Tac

L’Homme, depuis la nuit des temps, tente de dompter la course immuable des aiguilles : du calendrier lunaire à l’horloge…

Le creux de la vague

Entre le passé somptueux et un avenir indéfini mais possible, ces lieux sont au creux de leur vague historique. Travail…

Transformation

Ces derniers temps, je me pose souvent la question de savoir si je mets trop de sens à mes actes.…

Le sas

Une journée particulière qui démarre sous le soleil et fini dans les nuages. Je quitte un monde pour en retrouver…

Monter pour descendre

Encore une journée ensoleillée à dévaler des pentes, à enchainer lentes montées, faites d’attente, d’observation, d’espoir d’un plaisir promis, avec…

Я сегодня прольюсь дождём,

Чтоб в троллейбус ты сесть не смог

И пошел ты домой пешком,

Весь до нитки насквозь промок,

Буду рядом с тобой идти,

Что-то тихо тебе шептать

И бессовестно по пути

На шагах у всех обнимать,

Но никто ни чего поймёт

Да и ты вряд ли, что поймёшь,

Просто я, чтоб побыть с тобой

Превратилась сегодня в дождь.

 

– Elena, Irkoutsk, 2007

On n’échappe pas à soi-même en fuyant sur les mers. C’est précisément l’inverse qui se produit.

– Olivier de Kersauson

C’est très douloureux d’écrire sa vie, de regarder dans le rétroviseur, parce qu’elle se résume à peu. Elle n’est faite que d’efforts. Je préfère regarder devant, parce que devant il n’y a que le plaisir, puisque l’effort n’est pas encore fait !

– Olivier de Kersauson
1 of 6
123456